Coulommiers : Comment peut-on expliquer l’attractivité commerçante de la ville ?

Coulommiers, commercialement attractive. Seconde Bulle, Happy Time Coffee, Ma Pauvre Lucette et Vinyles Story Shop… Pendant la crise sanitaire, les porteurs de projets se sont bousculés à Coulommiers. Prêt-à-porter, salon de thé, bijouterie et même restauration… Ce sont des commerces de qualité qui choisissent d’agrandir la palette commerçante d’une ville au dynamisme locavor.

En tout, une dizaine de commerces ont vu le jour pendant la crise sanitaire… Avant l’été 2022, une nouvelle dizaine de concepts doivent ouvrir leurs portes. « Il y aura un nouveau restaurant qui va arriver sur la place du marché, tendance méditerranéenne, une rôtisserie portugaise, la poissonnerie tant attendue est en travaux mais, elle sera ouverte d’ici cet été 2022. Une salle de sport a ouvert place du marché. » Si vous aimez l’Happy Time Coffee, vous allez adorer le concept de Buenos Dias signé Jennifer Pinto.

Sarah Esmieu, Adjointe au maire déléguée aux commerces et à l’attractivité, est au micro de Crazy Radio

Coulommiers, un commune qui cultive le locavor. En proposant des commerces qualitatif aux Columériens, la municipalité favorise la consommation en centre-ville. « La crise sanitaire n’a pas eu d’impact sur l’attractivité économique de Coulommiers, c’est vrai. On a eut la chance d’accueillir de nouveaux commerces, mais ce n’est pas par hasard qu’ils viennent à Coulommiers, la ville est attractive, le centre-ville est charmant et historique mais aussi, la municipalité met en place des dispositifs qui rassurent les porteurs de projets et les aident à s’implanter. » Grâce aux dispositifs Action cœur de ville ou boutique test, les commerçants sont accompagnés jusqu’à leur installation.

Une progression constante. « Notre indicateur, c’est le taux de vacance de locaux commerciaux. Il était, il y a deux ans, aux alentours de 12%, nous sommes tombés à 6,5% alors que la moyenne nationale est à 13%. » Si l’arrivée de nouveaux commerces impose un certain dynamisme, c’est grâce au dévouement de l’UCIE de Coulommiers que des animations en cœur de ville voient le jour. « Je leur tire un grand coup de chapeau parce que c’est un travail d’équipe et de confiance que nous menons ensemble. » souligne Sarah Esmieu.

Avant l’été 2022, une dizaine de nouveaux commerces doivent ouvrir leurs portes. Et, on a déjà hâte de vous les faire découvrir… En bref, Coulommiers, c’est the place to B(ri)e.