A l’Atelier des Saisons de Meaux : Les Couturières de la Marne restent au service des projets solidaires

Les Couturières de la Marne, une association au service des projets solidaires. A la fin décembre 2021, l’Atelier des Saisons a ouvert ses portes au premier étage du centre commercial Les Saisons de Meaux. Dans un local de 200m², deux associations se partagent un espace lumineux : le projet Ecolab et les Couturières de la Marne. A l’initiative de Jean-Marie Brial, deux univers se mêlent pour ne former plus qu’un.

Une association logique. Si le projet Ecolab valorise des projets créatifs à l’ambition éco-responsable, les bénévoles des Couturières de la Marne s’engagent pour des projets solidaires. Après avoir occupé un local éphémère au centre commercial, les bénévoles se sont finalement installés à l’Atelier des Saisons. « On a été hébergé à droite et à gauche, chacune chez soi à coude, à réunir les projets, jusqu’au moment où on a pu avoir ce magnifique local, grâce à Jean-Marie Brial (ancien directeur des Saisons de Meaux). C’est lui qui nous a réunit, parce qu’on a les mêmes objectifs de la revalorisation des objets qui sont destinés à la destruction. Pour notre part, Couturières de la Marne, les tissus en seconde main pour faire des projets solidaires et humanitaires. » Après avoir réalisé des coussins du cœur, les bénévoles poursuivent leur lancée.

Nathalie, Trésorière de l’association, est au micro de Crazy Radio

Quels sont les projets qui animent les Couturières de la Marne ? Sacs, coussins du cœur et blouses… Les Couturières de la Marne s’engagent sur tous les fronts. « Les blouses pour les écoliers maliens sont enfin partis avec l’association Courir pour un cartable by Beauval, parce qu’avec tous les confinements, les envois étaient retardés, ça a mis presque un an, pour que les petits blouses arrivent à destination. » Grâce à un partenariat avec Magic Rambo, l’association récupère des tissus de seconde main.

Actuellement, l’association produit des sacs à redon. Toujours dans une démarche solidaire, les Couturières de la Marne produisent des confections qui apportent un peu de réconfort aux destinataires. « On travaille sur un projet de gibecière pour un orphelinat du Burkina-Faso. Puis, toujours en partenariat avec l’unité d’oncologie de la clinique St Faron à Mareuil-lès-Meaux, on fait des sacs à redon, c’est-à-dire, des petits sacs dans lesquelles des personnes opérées d’une tumeur ou d’un cancer ont un petit bidon pour évacuer les liquides qui doivent être évacués, ça évite de les promener au bout d’une perche à perfusion. » Pour les malades, les bénévoles ont pensé à tous les détails, pour égayer leurs journées. « On fait deux petits sacs. Le système du sac japonais qu’on tient comme un petit sac à main ou le petit sac qu’on peut mettre en bandoulière, ils sont réversibles, il y a deux faces : une face pour les jours joyeux puis une autre pour les jours moroses. » explique Nathalie.

« On peut nous voir coudre à travers la vitrine. » A la demande, les bénévoles peuvent toujours produire des coussins du cœur. Que ce soit dans les pays en voie de développement ou dans des secteurs dans le besoin, les Couturières de la Marne sont ouvertes à tous les projets solidaires. Amérique du Sud, Asie ou AfriqueSi certains besoin en blouses ou sacs de seconde main se fait ressentir, il suffit de contacter l’association.

Quelque soit votre âge ou vos compétences, l’association est toujours en recherche de bénévoles. « Des bénévoles qui voudraient s’investir en donnant une ou deux heures par semaine. On ne donne pas de cours de couture, mais quand vous devenez bénévoles de notre association, vous avez accès aux machines parce qu’on vous apprend à coudre sur le tas. » En plus des bénévoles, l’association récupère aussi tous vos tisses 100% coton (draps, couettes ou oreillers).

Envie d’aider une association locale et de donner un peu de votre temps ? N’hésitez plus à rejoindre ou à aider Les Couturières de la Marne !