Elections Départementales (Canton de Coulommiers) : Nicolas Bergeron et Aude Canale sont candidats

Elections Départementales, zoom sur le canton de Coulommiers. A l’occasion d’un entretien, Aude Canale, Conseillère Communautaire d’Opposition à Coulommiers Pays de Brie, et Nicolas Bergeron ont annoncé leur intention de briguer le mandat de Conseillers Départementaux. A leurs côtés, Coralie Chamois, Conseillère Municipale d’Opposition à Coulommiers, et M’bama Ibrahim, Conseiller Municipal d’Opposition à Coulommiers, souhaitent changer les choses avec Seine-et-Marne en Commun, la candidature de la Gauche et de l’Ecologie. Rencontre.

« On est une équipe engagée pour les autres, la collectivité et les citoyens. »

Aude Canale. Engagée politiquement depuis 2008, la maman de trois enfants est enseignante dans un lycée agricole à la Bretonnière. Pourquoi vous lancer dans ses élections ? « Le département pour moi, c’est vraiment la collectivité qui est proche des citoyens et qui nous accompagne tout au long de notre vie. C’est toute la question de la solidarité, les collèges, les maisons de retraite, les associations, l’APMI, tout un tas de choses qui nous rendent service tout au long de notre vie. Je pense qu’on doit vraiment participer à ses élections parce que c’est le département qui au quotidien peut changer notre vie. » assure la candidate.

Nicolas Bergeron. Jeune papa d’un petit garçon de 9 ans, le candidat est agent technique à l’Hôpital de Coulommiers. Pourquoi êtes-vous candidat ? « Je suis candidat aux élections départementales car il y a beaucoup trop d’inégalités sociales sur le territoire. La crise sanitaire a démontré les limites de nos services publics a répondre aux besoins de la population attaquée depuis des années par des politiques d’austérités. Je pense qu’il est temps d’avoir des élus de terrain qui connaissent les difficultés des seine-et-marnais. » explique le militant syndical.

Aude Canale, Conseillère Communautaire d’Opposition à Coulommiers Pays de Brie, est au micro de Crazy Radio

Quelles seront vos priorités sur le canton de Coulommiers ? « Pour moi, ce qui est essentiel : c’est la question de la santé. La Seine-et-Marne est le 97ème département sur 101, qui est très mauvais au niveau de la santé. On a perdu énormément de médecins… Aujourd’hui, on est à 6 médecins pour 10 000 habitants, c’est catastrophique. » Santé, collèges et solidarités, la candidate de gauche veut défendre son canton à l’échelle du Département. « Evidemment, en tant qu’enseignante, les collèges, les associations et la jeunesse sont une priorité. Tout ce qui tourne autour du transport parce que là aussi, il y a eu des changements radicaux qui sont catastrophiques. Et puis tout ce qui concerne l’environnement. » Pour limiter l’utilisation de la voiture sur le territoire, Aude Canale souhaite que les élus pensent à toutes les alternatives lors de la rénovation des routes.

L’environnement, une priorité pour le candidat. Sur le canton de Coulommiers, l’avancement du Parc Naturel Régional est scruté par les citoyens. « La question environnementale fait partie de nos préoccupations, préserver notre territoire de la bétonisation galopante, travailler un PNR (Parc Naturel Régional) ambitieux qui protège vraiment les paysages ruraux et la biodiversité. Il est important aussi de soutenir les initiatives d’économies circulaires et la réduction des déchets et développer le bio dans les collèges. » précise Nicolas Bergeron.

« Notre territoire mérite d’avoir des élues qui s’investissent dans le Nord du territoire. »

Nord, Sud, Est ou Ouest, objectif limiter les inégalités sociales. Dans le Nord Seine-et-Marne, considéré comme l’une des zones les plus riches du département, de nombreuses inégalités sont à déplorer. « Ce qui m’a beaucoup choqué, ces dernières années c’est le manque de soutien à certaines entreprises qui ont fermés sur le secteur. » Aude Canale prend l’exemple de Villeroy & Boch. La candidate considère que des solutions locales auraient dû être trouvé. « C’est mon cheval de bataille l’emploi. » En valorisant le savoir-faire des acteurs locaux, la candidate souhaite aider les entreprises du territoire à créer de l’emploie.

« C’est ses élections qui devraient mobilisés le plus de monde. (…) Il faut aller voter ! (…) La politique c’est l’organisation du vivre-ensemble. » Canton de Coulommiers. Les candidats sont : Sophie Deloisy et Michel Jozon, Philippe Fretel et Catherine Maether, Véronique Lantenois Maassen et Nicolas Roch, Nicolas Bergeron et Aude Canale. Pour voter pour votre binôme départemental, direction les urnes les 20 et 27 juin 2021.