Crécy-la-Chapelle : Deux jeunes Créçois vont bénéficier d’une aide au permis de conduire

Aider les jeunes. Dans les villes rurales, l’obtention du permis de conduire est primordial pour se déplacer sur le territoire. Que ce soit pour trouver un travail ou poursuivre leurs études, le permis de conduire permet aux jeunes d’acquérir une certaine indépendance. Afin d’aider deux Créçois âgés de 18 à 25 ans, la ville de Crécy-la-Chapelle participe à hauteur de 90%.

« Pour nous, c’est intéressant, cela implique l’administré dans sa vie de citoyen et c’est du donnant-donnant. » assure Christine Autenzio.

Besoin de passer votre permis de conduire ? A l’aide d’une convention passée avec l’auto-école de Crécy-la-Chapelle, le Centre communal d’action sociale (CCAS) attribue deux bourses d’aide en 2021. Deux jeunes Créçois vont bénéficier d’une aide municipale à hauteur de 90% du coût de la formation. En contrepartie de cette aide, ils devront participer à la vie citoyenne pendant 70 heures sur divers secteurs.

Christine Autenzio, Maire Adjointe à la Solidarité (Crécy-la-Chapelle), est au micro de Crazy Radio

Un engagement citoyen. Jusqu’au 15 mars 2021, les jeunes Créçois ont pu récupérer leur dossiers de candidature en mairie. « C’est un dispositif qu’on a déjà mis en place depuis quelques années (…) On a des jeunes gens qui n’ont pas la possibilité de financer leur permis de conduire (…) En contrepartie, on leur demande une implication (travail d’intérêt général) à hauteur de 70 heures, qui est proposé par rapport à leurs compétences (…) On peut avoir quelqu’un qui a envie de s’engager dans les espaces verts, de travailler au niveau des services techniques, ça peut-être aussi de l’ordre de l’administratif (…). » explique la Maire Adjointe à la Solidarité.

Une aide solidaire. Pour favoriser les jeunes Créçois qui n’ont pas les moyens d’auto-financer leur permis de conduire, la ville étudie leur dossier, avec précaution. Avec leur dossier de candidature, les jeunes ont informer la commission de leurs possibles fiches de paie et des revenus de leurs parents. Afin de s’assurer de leur engagement, une lettre de motivation est rédigée (dans quel optique utiliseront ils leurs permis ?) et une liste de souhaits est ajoutée, afin d’informer la collectivité sur l’activité qu’ils souhaitent entreprendre, en contrepartie de l’obtention de la bourse.

Les dossiers seront étudiés par une commission composée de la première Maire-Adjointe aux affaires sociales et trois membres du CCAS. Chaque bénéficiaire signera avec la ville une charte des engagements réciproques. La bourse est directement reversée à l’auto-école de Crécy-la-Chapelle.