mardi, avril 23, 2024

Nanteuil-lès-Meaux : Les professeurs de danse mobilisés pour la réouverture des studios

-

Le sport et la culture sont à l’arrêt depuis l’annonce du nouveau confinement par le gouvernement. Face à cette situation, les professeurs de danse se sont mobilisés au niveau national, ce samedi 21 novembre 2020 à 15h. À Nanteuil-lès-Meaux, l’association Alors on danse et le Funky Jazz, ont dansé ensemble pour demander la réouverture des lieux d’enseignements artistiques.

Linda Leterrier, représentante de l’association Alors on danse ? , et Cécile Sollvelles, professeur de danse au Funky Jazz, sont au micro de Crazy Radio

Une mobilisation pour revendiquer l’importance de la danse. Unis par une même chorégraphie réalisée à la même heure dans toute la France, les professeurs de danse et leurs élèves se sont exprimés à travers leur art. Cécile Sollvelles, professeur de danse au Funky Jazz de Nanteuil, et Linda Leterrier, représentante de l’association Alors on danse ?, se sont exprimées sur ce mouvement.

« Dansez sinon nous sommes perdus », un collectif qui réclame la réouverture des lieux d’enseignements. Cécile Sollvelles a répondu à la proposition de Linda Leterrier : danser ensemble pour sauver leur passion. Bien que les cours soient maintenus aux horaires habituels via visioconférence, il est primordial de retourner dans les salles de danses. Ces cours à distance ne permettent pas de pratiquer la danse dans de bonnes conditions. « L‘écran ne peux pas être une salle de danse »

La danse, un moyen d’expression plus que nécessaire en cette période difficile. L’art et la danse permettent de dire avec son corps, ce que les mots n’arrivent pas à exprimer. Il est important que les enfants puissent reprendre rapidement une activité artistique plutôt que de rester à la maison. La reprise des adultes est, elle aussi, primordiale pour décompresser et s’évader.

Une situation d’autant plus complexe, que les activités artistiques sont maintenues dans les écoles, collèges et lycées. Les studios de danse et autres lieux d’enseignements artistiques n’ont pas l’autorisation d’accueillir les élèves malgré des protocoles sanitaires renforcés. Les professeurs et leurs élèves sont dans l’attente de nouvelles annonces du Ministère de la Culture et envisagent de continuer à danser pour faire entendre leur voix !

Share this article

Recent posts

Popular categories

Recent comments