Villenoy : L’abri conique peut-il entrer au patrimoine des Monuments Historiques ?

Un monument unique en France. Au fond du parc de l’Hôtel de Ville de Villenoy, un bâtiment en forme de cône se dresse fièrement.

Longtemps oublié, l’abri conique anti-aérien est désormais sous les feux des projecteurs.

Fin 2021, l’abri conique anti-aérien participe au programme Sauvons nos monuments de Dartagnans. « Il y avait avant tout, un premier vote pour déterminer un monument par Département. » En Seine-et-Marne, le monument obtient la faveur des habitants.

Construit en 1938 et 1940, à la veille de la Seconde Guerre Mondiale, l’abri conique doit être rénové.

Pour préserver son patrimoine mémoriel, la municipalité a participé à la deuxième phase du programme Sauvons nos monuments. Grâce aux dons, plus de 8 500 euros ont été récoltés et seront consacrés aux travaux. « C’est quelque chose auquel, je suis très attaché. Villenoy a été quand même la plaque tournante de l’économie du Pays de Meaux, il y a plusieurs années… D’ailleurs, qui dans sa famille sur le Pays de Meaux n’a pas une personne qui a travaillé à la Sucrerie ou à l’Union commerciale ? Je souhaitais que ce soit reconnue et que ce soit mis en avant. » explique Emmanuel Hude.

Emmanuel Hude, Maire de Villenoy, est au micro de Crazy Radio

Et si l’abri conique entrait au patrimoine des Monuments Historiques ? Le mercredi 11 mai 2022, le conseil municipal de Villenoy a voté une demande d’inscription pour la reconnaissance de l’abri conique. « On a fait une délibération qui permet de demander l’inscription. Une commission va se réunir, certainement au mois de juin, qui statuera sur cette inscription ou non de l’abri conique au patrimoine des Monuments Historiques. » Cette inscription permettrait à la ville de disposer d’un meilleur accompagnement pour la réhabilitation de l’abri conique, qui aurait grandement besoin de l’expertise de spécialistes.

Autre sujet du conseil… La bibliothèque municipale. Equipement numérique, mobilier et rénovation de l’espace, la bibliothèque municipale doit subir quelques travaux de remise à niveau. « La bibliothèque n’a pas eu de travaux depuis qu’elle est installée à cet endroit là. Elle a besoin d’un gros coup de rafraichissement. Pour nous, la culture est au centre de notre programme, la culture pour tous et la bibliothèque est un lien social extrêmement important. » Les membres de l’opposition se sont abstenus sur cette délibération. Les travaux doivent débuter en août 2022 pour un coût total de 45 000 euros.

Une somme qui est prise en charge par la dotation générale de décentralisation (DGD) à hauteur de 80%, grâce à une subvention.