Nanteuil-lès-Meaux : L’accueil des enfants ukrainiens, une organisation solidaire

@Ville de Nanteuil-lès-Meaux

« Très rapidement, avant que les choses se mettent en place, les gens nous ont contactés en disant qu’ils voulaient donner quelque chose… Ce qui nous a fait réfléchir tout de suite en nous disant qu’il fallait faire quelque chose en mairie, ce qu’on a fait. On a alerté la Communauté d’agglomération, Meaux avait réagit en même temps que nous. » Collectes de denrées alimentaires, dons de mobiliers et de vêtements… Dans le Pays de Meaux, l’équivalent de 66 palettes de dons (180m²) ont été envoyé en Pologne pour venir en aide aux ukrainiens. Depuis, les municipalités et les riverains s’organisent à accueillir des réfugiés ukrainiens.

Zoom sur Nanteuil-lès-Meaux. Face à l’horreur de la guerre, la solidarité des nanteuillais se révèle à l’échelle de l’agglomération. « Ce qui m’a touché… C’est quand j’ai vu des gens arriver avec deux dentifrices et une boite de coton tige, qui selon leurs moyens venaient donner. On a croulé sous les dons, tout le Pays de Meaux a croulé sous les dons. (…) Je dois les remercier parce que ça fait chaud au cœur de voir que si loin et puis, si près. » confie Régis Sarazin.

Régis Sarazin, Maire de Nanteuil-lès-Meaux, est au micro de Crazy Radio

L’accueil des enfants, une solidarité indispensable. A l’école nanteuillaise, une jeune ukrainienne de six ans fait ses premiers pas en France. « On en annonce chez nos particuliers… On est là, on prend contact, on est en lien avec ces familles. » En tant qu’élu, que père de famille et qu’être humain, le maire a été, comme de nombreux français, bouleversé par ces images de guerre. « D’abord, ça donne une grande leçon à nos politiques de ne pas oublier que la guerre n’existe pas seulement dans les livres, ça peut se déclencher du jour au lendemain, il faut tout faire pour empêcher ça. La deuxième est que les gens ont changé de mentalité, ça n’a échappé à personne, l’accueil d’étrangers fait toujours bondir. Aujourd’hui, on les regarde autrement. » souligne l’élu.

Vous souhaitez accueillir des réfugiés ukrainiens ? Un formulaire est en ligne sur le site du gouvernement. Pour rappel, la guerre en Ukraine a été déclenchée le 24 février 2022 sous l’ordre du Président russe, Vladimir Poutine.