La Ferté-sous-Jouarre : La chasse aux œufs de Pâques, une tradition incontournable !

Lapins, cloches et œufs en chocolat… Ce dimanche 17 avril 2022, la traditionnelle chasse aux œufs de Pâques au Jardin de l’Île vient égayer notre week-end ensoleillé à La Ferté-sous-Jouarre.

« Très attendu par les Fertois et notamment par les plus petits. La chasse aux œufs n’a pas pu se faire avec la Covid-19, donc, on est très heureux de pouvoir enfin la refaire sans restriction, sans masque, sur un périmètre agréable. » De 10h à 12h, les enfants jusqu’à 7 ans pourront partir à la chasse aux œufs en chocolat.

Grâce aux cloches de Pâques… Les jeunes Fertois se régalent ! De 10h à 12h, trois créneaux sont ouverts aux enfants.

Objectif ? « Pour que chaque enfant puisse bien en profiter parce que quand on met un enfant de 7 ans avec celui de 3 ans… Très souvent, celui de 3 ans ne va pas manger beaucoup de chocolat. » Un évènement traditionnel immanquable.

  • De 10h à 10h15 puis de 11h à 11h15 pour les enfants de mois de 3 ans.
  • De 10h20 à 10h35 puis de 11h20 à 11h35 pour les enfants de 4 à 5 ans.
  • De 10h40 à 10h55 puis de 11h40 à 11h55 pour les enfants de 5 à 7 ans.

Ugo Pezzetta, Maire de La Ferté-sous-Jouarre, est au micro de Crazy Radio

Il y en a pour tous les âges et tous les goûts… Sous les premiers rayons du soleil, les familles pourront profiter d’une matinée convivial autour de la gourmandise. « L’objectif effectivement est de pouvoir voir les familles et les Fertois sortir, s’amuser et que les enfants prennent beaucoup de plaisir, en prennent plein les yeux et profitent d’un dimanche, je l’espère, ensoleillé. Le Jardin de l’Île s’y prête bien, c’est joli, sécurisé, au bord de Marne, on a évidemment un périmètre sécurisé avec des adultes qui viennent chapeautés l’évènement dans un cadre agréable et sécurisé. » souligne Ugo Pezzetta.

« On n’a jamais manqué de chocolats, jusqu’ici. » De 10h à 12h, ne manquez pas votre créneau pour partir à la chasse aux œufs de Pâques. Un conseil ? Ouvrez grands les yeux et partez rapidement à la chasse pour récupérer le plus grand des butins.

« Je me souviens que mon fils piquait souvent ceux de ma fille, la pauvre, elle ne mangeait pas beaucoup de chocolat. » Alors les filles, il est temps de se mettre à la chasse : 3, 2, 1… Partez !