Crécy-la-Chapelle : Quand les Créçois pourront-ils profiter de la nouvelle piscine ?

Un projet qui fait l’unanimité. Depuis janvier 2020, le conseil communautaire a voté l’attribution du marché de maîtrise d’œuvre pour la démolition de l’ancienne piscine et la reconstruction d’un nouveau centre aquatique à Crécy-la-Chapelle, le long du Grand Morin. Après avoir inauguré le bassin nordique de La Ferté-sous-Jouarre et lancé les études d’un bassin extérieur à Coulommiers, l’agglomération compte bien exaucer les souhaits des Créçois en sortant la piscine de terre.

Annoncée pour 2023, le projet a pris du retard, pour des raisons sanitaires. Mais comment avance réellement le projet ? « Aujourd’hui, c’est un projet qui a été initié par l’ancienne Communauté de communes et qui a été entièrement repris par Coulommiers Pays de Brie. Le dossier est prêt, je le suis attentivement. Aujourd’hui, on a besoin des subventions. C’est un projet important et l’agglomération a fait les demandes de subventions mais n’a pas encore eut les retours de l’Etat. Je pense que ça va se débloquer. » Bernard Carouge espère lancer les travaux en 2023.

Bernard Carouge, Maire de Crécy-la-Chapelle, est au micro de Crazy Radio

A quoi ressemblera cette piscine ? Les élèves du collège Mon Plaisir s’en souviennent… L’ancienne piscine n’était plus adaptée à l’apprentissage de la natation. Ce nouveau centre aquatique comportera un bassin de natation classique de 25 mètres, un second bassin pour les activités de fitness de 150m² et une pataugeoire pour les enfants. Pour permettre aux nageurs de profiter de la vue sur le Grand Morin, l’implantation du bâtiment se fait dans le respect du site naturel préservé. Avec une toiture végétalisée et un parking arboré, la piscine intercommunale va se fondre dans son environnement. « Je suis très confiant. Elle se fera avant la fin de mon mandat, j’en ais la conviction. » assure le maire.

Un budget de 9,1 millions d’euros pour la piscine de Crécy-la-Chapelle. « Avant c’était une piscine extérieure qui avait été faite dans les années 1970… Elle était vétuste, c’est pour ça qu’elle était fermée. Là, on aura une piscine couverte qui sera utilisée tout au long de l’année, par tous. Elle est ouverte vers le prémanche et le Grand Morin, on aura une très belle vue. C’est un très beau projet. » Si, aujourd’hui, des communes de l’agglomération doivent payer un accès à des piscines situées à l’extérieur du territoire pour permettre aux écoles d’enseigner la natation. Les habitants des 54 communes de l’agglomération auront accès à chacun des équipements du territoire à des tarifs préférentiels.

« J’espère que mes petits-enfants pourront aller à la piscine, bien que je n’ai pas encore de petits-enfants. » nous confie Bernard Carouge.

@Coulommiers Pays de Brie Agglomération