Coulommiers : Inauguration de l’extension de l’E-Lab Télécentre

Une extension attendue. Ouvert en 2017, Ugo Pezzetta, Président de Coulommiers Pays de Brie et Bernard Jacotin, Vice-Président en charge du développement économique ont inauguré l’extension de 120m² de l’E-Lab Télécentre de Coulommiers, le mardi 19 octobre 2021. Une inauguration qui s’est faite en présence de Laurence Picard, Maire de Coulommiers, Anne Gbiorczyk, Vice-Présidente du Département, Sophie Deloisy, Conseillère Départementale, Nelly Garnier, Conseillère Régionale d’Île-de-France et Nicolas Honoré, Sous-préfet de Meaux.

Quelle est l’objectif du télécentre ? Dotée de différentes salles de travail allant d’une à 30 personnes, le télécentre de Coulommiers, accessible aux personnes à mobilité réduite, permet aux professionnels du territoire ou bien de grande couronne (résident du territoire) d’avoir accès à un espace de travail adapté à leurs besoins. « On manquait de place pour les réunions, c’est quelque chose que tous les gens qui travaillent dans ce télécentre demandaient et maintenant c’est fait ! » En inaugurant la salle Eurêka, Bernard Jacotin et son équipe proposent un nouvel espace pour les réunions, séminaires et formations.

  • Offre de lancement, salle Eurêka : Pour son ouverture, le télécentre lance une offre de lancement de -50% (valable jusqu’au 23 décembre 2021). Toutes les conditions, juste ici. La salle de réunion d’une capacité de 30 personnes est sécurisée et climatisée. Elle est équipée d’un écran géant tactile, d’un paperboard, d’internet THD, avec un coin détente et d’une petite cuisine. Pour plus d’informations ou réservations, contactez le 01 84 32 03 00 (elab@coulommierspaysdebrie.fr).
Laurence Picard, Maire de Coulommiers, est au micro de Crazy Radio

Objectif ? Dynamiser l’activité et l’aide aux entrepreneurs. Les télécentres situés en zone rurale sont une solution pour les entrepreneurs qui recherchent un bureau pour travailler ou recevoir leurs clients. « En zone rurale, on voit bien qu’on économise du temps de transport, qu’on a des outils numériques qui sont souvent mieux adaptés que chez soi ou dans son entreprise (…) On a ici un outil qui permet à des administrés, autoentrepreneurs et des responsables de petites ou moyennes entreprises d’avoir des espaces adaptés conviviaux où ils peuvent faire du réseau et venir travailler à la carte. » explique Laurence Picard.

« On a augmenté notre parking de plus de 20 places avec des bornes électriques on prépare déjà l’avenir. » assure Bernard Jacotin.

Un espace bien pensé et adapté. Avec une disposition claire, le télécentre propose des espaces de travail sereins pour les salariés qui souhaitent réduire leurs déplacements. « On voit bien que c’est un sujet le télétravail, on va tous tirer des conclusions de la crise sanitaire. On va positiver, on a gagné du temps sur ses développements. » Avec cette inauguration, l’agglomération conforte son avance sur le domaine du télétravail. « Je pense que si on inaugure une extension, c’est que ça fonctionne bien. Je peux vous dire que je me suis battue quand j’étais Conseillère Départementale pour que la Région et le Département acceptent de financer des télécentres en zone rurale. A l’époque, la politique ne s’adressait qu’aux zones urbaines. » souligne la Maire de Coulommiers.

Bernard Jacotin, Vice-Président de Coulommiers Pays de Brie en charge du Développement Economique et Ugo Pezzetta, Président de Coulommiers Pays de Brie sont au micro de Crazy Radio

Une extension soutenue par le Département et la Région. « Ils répondent toujours présents quand nous les sollicitons, parce que ce sont des projets utiles. » Pour l’extension du télécentre, l’agglomération a investi à hauteur de 465 000 euros avec l’aide du Département de Seine-et-Marne (45 000 euros), la Région Ile-de-France (30 000 euros) et l’Etat (120 000 euros). Grâce aux télécentres, certains projets émergent pour se construite ensuite sur l’agglomération. « Il y a des idées et des projets qui émergent des télécentres aussi parce que quand on est dans ce type d’équipement, on partage des idées, des projets et des expériences. Je pense que c’est bien pour tout le monde, on en apprend tous les jours finalement. » précise Ugo Pezzetta.

Un troisième télécentre sur le territoire. Après l’ouverture du télécentre de Coulommiers en 2017 et celui de La Ferté-sous-Jouarre en 2019, un télécentre va voir le jour en 2022 à Crécy-la-Chapelle. Objectif ? Offrir un lieu de travail sécurisé, moderne et sans engagement. « On essaye de dupliquer ce qui fonctionne, ça fonctionne à Coulommiers, c’est en train de fonctionner à La Ferté-sous-Jouarre, nous allons le créer à Crécy-la-Chapelle parce que notre agglomération est composée de trois villes centres avec un bassin de population connectée mais un peu différent d’un territoire à un autre. » Le télécentre se situera à proximité du site France Service, 3 rue de la Chapelle.

« Avant de lancer cette opération, nous avons mené une enquête, nous avons reçu 115 demandes donc c’est vraiment une attente de la population. » conclu Bernard Jacotin.