Seconde Bulle : En boutique ou en ligne… Cet été, succombez aux vêtements de seconde main !

Seconde Bulle, le paradis des petits. En juin 2021, Sandy et Brice ont ouvert leur dépôt-vente à Coulommiers. Pour les nouveau-nés et les enfants de 14 ans, Seconde Bulle est le repaire des parents et des grands-parents. A petit prix, la croissance de l’enfant est suivie avec style et responsabilité. Objectif ? Réduire l’accumulation de vêtements dans les placards et favoriser le recyclage.

La qualité avant la quantité. Lorsque vous attendez un enfant, vous avez forcément tendance à acheter les vêtements les plus mignons que vous trouvez ou même à en recevoir par vos proches. Mais un bébé, ça grandit vite… Et lorsqu’il grandit, les vêtements débordent dans les placards. Pour éviter la surconsommation et habiller vos enfants… Sandy et Brice ont lancé : Seconde Bulle. En achetant ou en recyclant un vêtement, vous offrez une seconde vie aux vêtements. L’atout charme du seconde main ? Son prix abordable pour des vêtements impeccables !

Grâce au site internet, découvrez le concept de Seconde Bulle à tout instant !

Sandy Chevallier, co-gérante de Seconde Bulle, est au micro de Crazy Radio

A l’approche des chaleurs estivales, la garde-robe des petits se renouvelle. Oubliez les gros pulls, il est temps d’investir sur des shorts, des robes et des maillots de bain. « On range par taille, il y a les filles et les garçons, il y a la penderie des tout petits (de la naissance au premier mois). On range des vêtements les plus légers aux plus chaud, du short jusqu’au pyjama. Je garde quelques articles chaud pour la mi-saison parce que même en été, le soir, il fait plus frais, on a besoin de choses plus chaudes. Depuis le mois d’avril, les maillots de bain… ça part très très bien. » Rose, bleu, violet ou vert… En boutique, il y en a pour tous les goûts ! Alors, si vous recherchez quelque chose en particulier, n’hésitez pas à demander conseil.

Une atmosphère bienveillante. En passant la porte de la boutique, plongez dans l’univers merveilleux des enfants. Si à gauche de la boutique, les garçons trouvent leur bonheur, c’est à droite que les filles vont trouver l’habit de leurs rêves. Au centre des deux dressings sont installés les produits des artisans locaux. « Il vaut mieux acheter au coup par coup, il y aura toujours pleins de nouveautés, on a des dépôts tous les jours. C’est important de ne pas acheter à outrance, parce qu’on peut se retrouver dans le même cas et se retrouver avec des armoires qui débordent. Après, on peut encore me les ramener, pas de problème ! Seconde main, mais ça peut-être troisième ou quatrième main. » Depuis l’ouverture de la boutique, plusieurs mamans ont déjà recyclé leurs premiers achats.

Comment fonctionne le dépôt-vente ? Le dépôt-vente fonctionne sur rendez-vous, il suffit d’appeler la boutique pour convenir d’une heure de dépôt. « On limite à deux ou trois sacs de type Kaba. Nous, on refait un tri et tous les articles qui seront sélectionnés vont entrer en boutique. Les déposants vont recevoir par mail, un accès à un espace client où leur liste sera indiquée avec leur part sur les vêtements. Une cagnotte se constitue. Soit, ils récupèrent leur part en bon d’achat dans la boutique, soit, chaque fin de mois, on leur fait un virement bancaire. » Les articles non sélectionnés peuvent être donnés à une association (avec l’accord du déposant). A l’été, l’objectif est de proposer des remises sur les invendus.

  • Pour un article vendu jusqu’à 10 euros, le déposant récupère 30% contre 40% pour un article vendu plus de 10 euros.

Une boutique pleine d’histoire. De l’annonce de la grossesse à l’évolution du bébé, jusqu’à même sa naissance, Sandy et Brice conseillent les futurs parents en boutique. « Il y a les vêtements de grossesse mais aussi, pour quand le bébé arrive. Pour les mamans allaitantes, on a les tee-shirts d’allaitement, toutes les choses pratiques. Là, on a eut beaucoup de dépôts été donc, toutes les mamans qui vont accoucher en septembre-octobre, elles sont bien contentes d’avoir des robes légères et d’être à l’aise pour la saison estivale. » Alors Mesdames, plus besoin de dépenser une fortune dans vos habits de grossesse.

Seconde Bulle, une atmosphère familiale. Du jeune papa paniqué à la jeune mamie euphorique, chaque histoire laisse son empreinte dans cette boutique aux mille et une facettes. « Ce qui est vraiment top, c’est qu’on voit les jeunes mamans enceintes et puis, quelques semaines après, elles viennent avec le bébé donc elles racontent comment ça s’est passé. Au fur et à mesure des mois qui passent, on partage leur quotidien. On fait de supers rencontres. » Pour accompagner au mieux les familles, Sandy et Brice lancent désormais les points de couleurs. « Pour l’instant, ce sont des points rouges, ça sera les points de couleurs. C’est la petite nouveauté, c’est -30% sur une sélection d’articles. Tous les mois, vous allez trouver une sélection. Il y en aura un peu partout, dans toutes les tailles. » N’hésitez pas à fouiller aux quatre coins de la boutique… Les points rouges sont partout !

Seconde Bulle, une plateforme commerçante pour une proximité sans limite. Vous êtes un jeune parent débordé ou vous n’avez pas de boutique de seconde main à proximité de chez vous ? Pas de panique ! Sandy et Brice lance officiellement leur plateforme en ligne ! « On l’agrémente tous les jours avec quasiment une cinquantaine d’articles qui rentrent chaque jour. Le site nous permet d’expédier dans toute la France. Si on n’est pas de Coulommiers, qu’on est à 30km ou 50km, on peut réserver les articles sur le site et venir les chercher en boutique. Même en habitant à Coulommiers, le retrait en boutique est possible. » Aux quatre coins de l’hexagone, vous pouvez désormais commander à tout instant.

Seconde Bulle, l’évidence de la seconde main. Grâce au site internet, le dépôt-vente vient à votre secours à tout instant ! Peu importe où vous résidez, vous pouvez désormais commander et être livré en quelques clics ! Seconde Bulle, situé 17 Rue le Valentin à Coulommiers, ouvre ses portes du mardi au samedi 10h à 19h. Alors cet été, n’hésitez plus : fondez pour de la seconde main ! Vous pourrez bien être surpris !