Nanteuil-lès-Meaux : La cérémonie des médaillés du travail, une tradition pour honorer les travailleurs

@Ville de Nanteuil-lès-Meaux

La traditionnelle cérémonie des médaillés du travail. Le vendredi 25 mars 2022, la municipalité de Nanteuil-lès-Meaux a revêtu ces plus belles parures ouvrières pour mettre à l’honneur les nanteuillais. Chaque année, la cérémonie des médaillés du travail récompense les habitants pour leur ancienneté de service et la qualité des initiatives prises au cours de leur carrière professionnelle. Aéronautique, automobile et construction… Tous les secteurs étaient dignement représentés lors de cette soirée.

« On met ceux qui réussissent à l’honneur. » Pour l’occasion, les habitants ont reçu avec leur diplôme, un mug, un stylo et une glacière à l’effigie de la ville. « Ce genre de cérémonie nous était interdite, enfin, on les retrouve. Envoyer un diplôme par courriel, c’est moins sympathique que rencontrer la personne qui a travaillé. On veut mettre le travail à l’honneur, il faut parler des gens qui travaillent, qui se lèvent le matin, qui ramènent des richesses. » Chacun leur tour, les habitants ont pu converser avec un hôte au style de Jacques Martin, Régis Sarazin.

Régis Sarazin, Maire de Nanteuil-lès-Meaux, est au micro de Crazy Radio

Quels sont les Nanteuillais récompensés ? Pour 20 ans d’ancienneté, les lauréats ont reçu une médaille d’argent, une médaille de vermeil pour les 30 années d’ancienneté, une médaille d’or pour les 35 ans et une médaille de grand or pour les 40 années du dur labeur. « On avait des personnes qui ont travaillé 20 ans jusqu’à 40 ans… Vous avez entendu la dame, tout à l’heure, qui ne s’est pas arrêté, qui ne s’arrête pas, qui pourrait prendre sa retraite mais qui ne la prend pas, c’est touchant. » Le maire a également rappelé que ces élus travaillent et non pas seulement leur fonction d’élu à honorer. « Il y a beaucoup de gens qui travaillent sur le secteur. Partez de la zone économique qu’on a créé, puisque l’économie est une compétence de la communauté d’agglomération (…) Avant chaque ville s’occupait de sa zone, la mutualisation est notre seule façon de nous en sortir. » souligne l’élu.

« C’est intéressant de les rencontrer. » Le temps d’une soirée, les lauréats ont discuté de leur quotidien autour d’un verre. Une rencontre mémorable pour Régis Sarazin, touché par une témoignage poignant. « La dame qui arrive de Lituanie et qui est en France depuis 20 ans. Elle nous a parlé de ces circonstances à elle… Des circonstances qui ressemblent beaucoup à celles d’aujourd’hui. » Des discussions qui jonglent entre l’émotion et les rires, selon les profils, une soirée placée sous le signe des retrouvailles.

20, 30, 35 ou 40 ans… Félicitations à tous les lauréats !