Nanteuil-lès-Meaux : Mobilités et urbanisations… Quels sont les grands projets de 2022 ?

Mobilités, urbanisme et plantations. Le mercredi 26 janvier 2022, Régis Sarazin a présenté les grands axes de développement pour 2022. Entre la première phase de l’Arboretum, la rue des Bruyères et les aménagements quartier Chermont… Le maire a déclaré que l’année 2022 serait une année verte.

Quartier Chermont, la rue Fernand-Collot, « la plus vieille et urbanisée de la ville« , doit subir un réaménagement. Si l’agglomération du Pays de Meaux reprendra les réseaux d’eau et d’assainissement, la commune est en charge des trottoirs pour un aménagement plus vertueux. « On est toujours tributaires de la loi SRU (Solidarité et Renouvellement Urbain), on a une épée de Damoclès… On doit construire des logements sociaux mais pas seulement, la ville doit accueillir des propriétaires, des locataires, donc, on a un beau projet qui va naître rue des Bruyères, avec des jardins partagés, avec un confort de vie intéressant. A Nanteuil-lès-Meaux, on est vigilent sur notre urbanisme, on ne fait pas n’importe quoi. » assure Régis Sarazin.

  • Sur les entrées, des aménagements routiers sont à prévoir. Le maire souhaite notamment relancer les discussions autour du rond-point de la Hayette pour une sortie directe sur Nanteuil-lès-Meaux. Objectif ? Fluidifier la zone.

Régis Sarazin, Maire de Nanteuil-lès-Meaux, est au micro de Crazy Radio

Une cinquantaine d’arbres seront plantés en 2022. En ville, des squares vertueux sont progressivement mis en place (avec jeux d’enfants et terrain de pétanque). Pour lutter contre les déchets du Grand Paris (52% des déchets finissent en Seine-et-Marne), Nanteuil-lès-Meaux plante. « On plante et on va planter beaucoup d’arbres. Je crois qu’on a le plan local d’urbanisme (PLU), le plus incitateur à planter des arbres de toute la région. (…) Nous, on plante des arbres dans les quartiers, sur la voie principale, on va en planter dans nos écoles également parce qu’il n’y a rien de tel que planter des arbres pour nos enfants… C’est formidable. » précise le maire.

Un plan vélo ambitieux. Dans quelques années, le vélo pourrait bien être l’un des plus importants moyens de locomotions à Nanteuil-lès-Meaux. « On travaille avec la Communauté d’agglomération et le Conseil Départemental. Le Conseil Départemental va s’occuper de la voie centre-ville/collège pour que les collégiens puissent aller en vélo au collège. Il faudra créer les infrastructures et les parkings à vélo. Puis avec le Pays de Meaux, l’idée est de réunir et relier les cœurs de villes autour de Meaux, pour inciter les gens à aller à vélo travailler. » Objectif ? Faciliter les déplacements à vélo jusqu’à la gare de Meaux.

« Je remercie le Président Parigi parce que enfin, on a le Département qui pose les yeux sur le Nord du Département. » Le début des travaux est attendu pour 2023.