Ferté Jazz Festival : Ayo, Kyle Eastwood et Clémentine Decouture clôture cette édition !

Le festival préféré des Fertois a tenu ses promesses. Ce week-end, la 10ème édition du Ferté Jazz Festival nous a plongé dans l’univers du jazz… et ça nous a fait du bien ! Sur les bords de Marne, c’est à l’espace des Deux Rivières que les artistes se produisent sur scène, du 25 au 27 juin 2021. Après le jazz créole et le jazz et les voix, c’est sur la thématique du jazz et chanson que se clôture, ce dimanche 27 juin 2021, cette dixième édition.

« On voulait vraiment être représentatif du jazz en Ile-de-France. »

The place to be ? La Ferté-sous-Jouarre ! Autour du Ferté Jazz, une brocante musicale (vente de vinyles) et une exposition photo nous permettent de chiner en toute convivialité. « On peut venir au chemin des Deux Rivières, rentrer et s’asseoir pour écouter un concert, se balader dans la brocante musicale et dans le marché artisanal, il y a de quoi faire ! » explique Laura Ricouard. Entre 12h et 21h, les Fertois peuvent profiter des animations culturelles, jusqu’au dimanche 27 juin 2021.

Arnaud Bel, Programmateur du Ferté Jazz Festival, est au micro de Crazy Radio

Evénement. Frappé par la crise sanitaire, le festival n’avait pu se tenir l’an dernier. Alors pour cette nouvelle édition, toutes les équipes se sont battues pour vous proposer un spectacle à la hauteur de vos attentes. « Il y a des artistes qui étaient prévus l’année dernière et qui, fort heureusement, ont répondu présents pour venir cette année, parce qu’on avait vraiment envie de les présenter. » Et pour les spectateurs, les deux premières journées font l’unanimité. « Hier, il y a eut un bel engouement, un beau succès public. On voit que le public a vraiment envie de retrouver la scène, de retrouver les artistes sur scène et les artistes de retrouver la scène, donc on est vraiment dans un moment particulier… on est tous très très contents de se retrouver. » nous confie Arnaud Bel.

« On est vraiment sur une journée familiale sur un site magnifique. »

Entre jazz et chanson… De la soul au blues, le jazz nous fait voyager vers les plus lointaines contrées. « Il y a beaucoup de choses qui vont se passer sur la scène offerte, puisque le festival propose onze concerts sur la scène offerte quand il y en a sept sur la scène payante. » Dimanche 27 juin 2021, nous découvrons les dernières notes du jazz. Et pour cette dernière journée, la programmation promet déjà une belle soirée. Dès 15h15, Fuzekin, le vainqueur du Ferté Jazz Emergence se lance sur la scène Ile-de-France. A 17h15, découvrez le style de Clémentine Decouture avant d’écouter la fraicheur des Glossy Sisters (19h15).

Et sur la scène du chapiteau ? A 16h, laissez-vous emporter par la diversité musicale du Roman Roberta Trio sur la scène du chapiteau. « Il y aura aussi Kyle Eastwood, un contrebassiste bien connu, fils de Clint Eastwood, il a énormément de talent dans sa musique autant dans la BO des films qu’il a faites, pour beaucoup de ses albums. » Plongez dans les notes cinématographiques de Kyle Eastwood dès 18h30, avant de découvrir la talentueuse Ayo sur scène. « Ayo est une grande chanteuse connue pour ses standards, mais elle va revenir avec ses hits mondiaux, demain, elle va les retravailler de façon jazz, avec un exceptionnel pianiste et un fantastique saxophoniste. On est non seulement, sur une rencontre avec un artiste admirable, mais avec un risque pour elle, de réinterpréter ses chansons favorites. On part dans une aventure passionnante demain, à La Ferté-sous-Jouarre. » La chanteuse de folk-soul est accompagnée par Gaël Rakotondrabe et Samy Thiébault, à 21h. Réservez vos places, dès maintenant.

A quoi pouvons-nous nous attendre pour la 11ème édition ? « On va travailler sur différentes thématiques qui seront différentes que celles évoquées, cette année, pour essayer de pousser la curiosité du public, vers un jazz différent. Tout en gardant l’âme du festival qui est convivial. Garder cette ambiance là, tout en explorant les différents styles de jazz, c’est vraiment ce qu’on est entrain de travailler pour 2022. » conclu Arnaud Bel.