Coulommiers : Comment la ville a accompagné l’association Espace Chaleur et Solidarité ?

La crise sanitaire affecte nos associations. Si la situation liée à la Covid-19 crée une fracture sociale et économique… elle permet néanmoins aux villes de se rapprocher de leurs associations. Lorsque l’association Espace Chaleur et Solidarité s’est retrouvé sans camion pour poursuivre leurs collectes à la Banque alimentaire et dans les magasins partenaires, la ville de Coulommiers a souhaité les accompagner.

« C’est du concret. Il n’y a plus de camion, on trouve une solution. On a les moyens de les aider, on le fait. » assure Laurence Picard.

Laurence Picard, Maire de Coulommiers, est au micro de Crazy Radio

Une aide de 10 800 euros. Lorsque que cet incident est survenu, la mairie et les associations columériennes se sont rencontrés (par le biais de la visioconférence) pour évoquer leurs problématiques. « Espace Chaleur et Solidarité a resserré tous nos liens avec les associations caritatives. L’association a eu un problème avec son camion qu’ils utilisaient pour se rendre à la banque alimentaire… il est tombé en panne. Ils n’avaient plus de moyens alors qu’il y avait plus de précarité et plus de personnes à aider. (…) On a pu rapporter 80% du financement du camion, ce qui correspond à 10 800 euros (…). » explique Laurence Picard.

Un soulagement pour Espace Chaleur et Solidarité. Recevoir une aide de la municipalité à hauteur de 80% a permis à l’association d’aider des personnes en situation précaire. « Ça leur a permis de fonctionner… et heureusement, parce qu’ils ont beaucoup de familles à aider. (…) On sent bien qu’après la crise sanitaire, on aura forcément une crise économique et une crise sociale. Les jeunes sont eux aussi en difficulté… Ce n’est pas seulement Coulommiers, c’est national, donc on doit être vigilent sur tous ces sujets. »