Consommer près de chez vous, c’est aider votre commerçant. Après l’annonce d’un second confinement par le Président de la République, de nombreux commerçants ont montré leur inquiétude. Alors que ce soit via la vente en ligne, la livraison ou le service à emporter… ils ont tous redoublé d’efforts pour continuer à vous servir ! Pendant toute la durée de ce confinement, on vous propose de découvrir les initiatives des commerçants du Nord Seine-et-Marne. Rencontre avec : Le Bistrot de Coulommiers.

Pour se mettre à table… rien de tel qu’un traditionnel plat français ! Et pour savourer nos mets délicats, le Bistrot de Coulommiers, qui va bientôt fêter ses quatre ans, nous régale tous les midis. La gérante, Stéphanie Maligner est revenue sur son bistrot qu’elle aime tant. « J’adorai l’endroit bien avant de le reprendre, je suis tombée amoureuse. (…) J’ai pas changé grand chose, j’ai juste ajouté un peu de nouvelle décoration (…) On reste sur ce traditionnel bistro français. Après il y a des livres et une exposition de photos, donc les gens peuvent aussi bien admirer qu’acheter les photos alors que les livres sont ouverts à tout le monde (…). »

Stéphanie Maligner, gérante du Bistrot, est au micro de Crazy Radio

S’adapter au confinement. Après avoir proposé ses plats pendant le déconfinement, cette fois-ci, le Bistrot vous prépare ses fameuses recettes fait maison à emporter. A déguster sans modération ! « La décision a été beaucoup plus rapide. La première fois, j’avais fait de la vente à emporter post-confinement, à partir du 15 mai 2020. Là, c’est peut-être, un peu plus facile, parce qu’il y a plus de corps de métiers qui restent ouverts, comme le bâtiment, avec qui je travaille habituellement (…) Mon premier jour de vente à emporter, la solidarité s’est ressentie, j’ai beaucoup de commerçants qui sont venus chercher des plats (…). »

De la cuisine à la française. Tous les jours, Stéphanie Maligner s’active derrière ses fourneaux pour vous préparer les traditionnels plats du bistrot : risotto façon paella, gratin d’andouillettes, bourguignon ou même parmentier de canard peuvent se retrouver sur les propositions du jour, à découvrir sur sa page Facebook. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul (je pense aux gourmands comme moi), des desserts sont aussi sur la carte ! Pana cotta au caramel beurre salé, traditionnelle mousse au chocolat du Bistrot, salade de fruits et tiramisu au spéculoos seront probablement au menu (pour notre plus grand plaisir).

Solidarité columérienne. Pour les habitués du bistrot, les plats habituels du restaurant sont désormais à emporter. « C’est moi qui les prépare le matin. Après, on nous passe un petit coup de fil, ils nous demandent ce qui est proposé le jour même comme plat à emporter. Puis ils commandent, nous donnent un horaire et j’ai juste à mettre en place le système de boîte. (…) Les boîtes peuvent être réchauffés au micro onde (…). » Un plat unique à emporter que les columériens dégusteront volontiers. Et si d’habitude, le bistrot propose des burgers maison, c’est pour ne pas concurrencer les autres restaurateurs que Stéphanie Maligner a choisi de ne pas mettre les siens à emporter. La solidarité jusqu’aux fourneaux.

Retrouvez toute l’actualité de votre bistrot favoris et le menu du jour, juste ici.