Ce lundi 5 octobre 2020, le Colisée de Meaux a accueilli le Conseil Communautaire de l’agglomération du Pays de Meaux. Urbanisme, finances, assainissement et affaires culturelles… les 26 communes de l’agglomération ont votés sur plus d’une trentaine de motions.

Un Conseil Communautaire que les élus du Pays de Meaux attendaient. Régis Sarazin, Vice-Président délégué au Développement Durable, circulation douce, la Sécurité et prévention de la délinquance s’est exprimé sur l’importance de ses réunions. « On constate que les pouvoirs vont de plus en plus à la communauté d’agglomération (…) on a le devoir de mutualiser, on a le devoir de faire des économies. Et cette nouvelle strate, elle prend la main sur beaucoup de choses… sur l’assainissement… sur beaucoup de compétences qui étaient des compétences de mairie et qui aujourd’hui deviennent des compétences à 26 communes.« 

Régis Sarazin, Vice-Président délégué au Développement Durable, circulation douce, la Sécurité et prévention de la délinquance, est au Crazy Radio

Des motions votées à la majorité. Une aire de grand passage sera installée à Barcy, contre la volonté de son maire, Pierre-Édouard Dhuicque, mais comme l’impose l’Etat, comme l’a souligné Jean-François Copé, Président de l’agglomération. Régis Sarazin est revenu sur le sujet qui a fait débat. « On a voté le terrain de grand passage… c’est quelque chose d’important parce qu’on est frappé par des envahissements illicites et puis, on ne peut pas faire appel à la force publique, puisqu’on avait pas de terrain de grand passage. Là, le fait d’avoir lancé cet endroit, ça va nous permettre d’avoir le concours de la force publique pour faire évacuer les invasions illicites (…)« 

Le prochain Conseil Communautaire du Pays de Meaux aura lieu le 13 novembre 2020.