mercredi, avril 17, 2024

Jean-François Copé prend un arrêté contre le protoxyde d’azote

-

Meaux interdit le protoxyde d’azote. Plus connue sous le nom de gaz hilarant, cette drogue est un fléau, de plus en plus présent, dans la vie des jeunes consommateurs. Une substance dangereuse qui a des conséquences sur l’état de santé des utilisateurs.

Sensibiliser aux dangers du protoxyde d’azote. Pour agir contre ce composé chimique, Jean-François Copé, maire de Meaux, a décidé de prendre un arrêté municipal contre le protoxyde d’azote. Notez qu’il est désormais interdit d’en consommer sur la voie publique.

Jean-François Copé, maire de Meaux, est au micro de Crazy Radio

Jean François Copé est revenu sur cet arrêté. « L’idée est de lutter contre des pratiques extrêmement préoccupantes… qui sont l’usage de certains outils pulvérisateurs qui provoquent, ce qu’on appelle des gaz hilarants, qui ont pour conséquence de créer, chez les jeunes qui les consomment, des situations très graves. L’idée c’est de l’interdire. Et, c’est la raison pour laquelle, nous avons pris cet arrêté. »

Un arrêté préventif qui devrait faire preuve de pédagogie. « Il va falloir essayer de faire en sorte que ce soit de l’éducation et de la sensibilisation aux dangers de ces gaz. »

Share this article

Recent posts

Popular categories

Recent comments