A Coulommiers, le vaccin Moderna n’inquiète plus

Face au rebond épidémique, tous les moyens sont mobilisés pour lutter individuellement et collectivement contre la Covid-19, notamment pour permettre à chacun de recevoir au plus vite une dose de rappel pour conserver un très haut niveau de protection vaccinale contre les formes graves et le risque d’hospitalisation, à un moment où le virus circule très activement dans la région. 

La campagne de rappel a débuté depuis le 1er septembre 2021 pour les 65 ans et plus et le 27 novembre 2021 pour la population générale de plus de 18 ans… Pour relever ce défi de vacciner l’ensemble des personnes éligibles, au vu du contexte sanitaire, tous les stocks sont mobilisés. Depuis le 13 décembre 2021, les centre de vaccination seine-et-marnais sont largement approvisionnés par les vaccins Moderna. Une dotation fixée par l’Agence Régionale de Santé (ARS).

Moderna, le vaccin mal-aimé ? Entre le vaccin Pfizer et le Moderna, les Seine-et-Marnais affichent une large préférence pour le vaccin Pfizer. Dans les files d’attentes, certains rebroussent chemin lorsqu’ils apprennent qu’ils recevront une injection du vaccin Moderna. A Coulommiers, l’inquiétude qui plane nationalement autour du vaccin Moderna n’a pas préoccupé les habitants. « On se demandait si les gens allaient accepter… Et finalement, il y a eut très peu de difficultés. Quand on explique bien les choses, c’est le métier des soignants d’expliquer. Quand on sait rassurer, quand on a des informations précises… Il n’y a pas eut de grosses difficultés par rapport à ça. » rassure Laurence Picard.

Laurence Picard, Maire de Coulommiers, est au micro de Crazy Radio

Compte tenu des recommandations de la Haute Autorité de Santé, le vaccin de Pfizer sera réservé en priorité aux moins de 30 ans. « Plus le temps passe, plus c’est compliqué. Il y a des gens qui ont d’abord eut un vaccin Janssen, après un Pfizer, après ils ont eut la Covid-19, après ils ne savent plus où ils en sont dans les rappels… Au centre, les professionnels qui sont là… Je leur tire mon chapeau parce que c’est compliqué. » Les centres de vaccination adapteront la vaccination aux dotations de vaccin qui leur ont été attribuées pour respecter cette priorité.

  • Le centre de vaccination de Coulommiers, situé à la Sucrerie, est ouvert le mardi de 8h30 à 12h30 puis de 14h à 18h30, le mercredi et jeudi après-midi de 14h à 18h30, le vendredi de 8h30 à 12h30 puis de 14h à 18h30 (avec une nocturne de 19h à 21h) et le samedi matin de 8h30 à 12h30. En moyenne, 1800 injections sont réalisés chaque semaine.

Quelle est la différence entre le vaccin Pfizer et le Moderna ? « C’est comme deux gouttes d’eau. (…) Les deux vaccins sont superposables. Leur seule différence est d’être fabriqué par des laboratoires pharmaceutiques différents. » nous expliquait le Docteur Christian Allard. Les deux vaccins à ARN messager, de Pfizer et Moderna, sont parfaitement efficaces, que ce soit en primo vaccination ou en rappel. 

Quand peut-on recevoir notre dose de rappel ? Selon les dernières informations transmises par l’ARS aux centres de vaccination, la dose de rappel peut-être effectuée trois mois après la fin de votre cycle vaccinal (une ou deux doses).

  • Pour rappel, le passe vaccinal a été voté par le Parlement, le dimanche 16 janvier 2022. Le schéma vaccinal doit être complet pour activer le passe vaccinal, les tests PCR ou antigéniques n’activeront pas le passe. Ce passe vaccinal n’annule pas le passe sanitaire.