Vaccination à Meaux : La vaccination à domicile est en développement

Faites-vous vacciner au boulodrome. Après plusieurs mois au Colisée de Meaux, le centre de vaccination a été transféré au boulodrome, en septembre 2021.

« Il était très logique en fonction de cette évolution favorable de l’épidémie de réenvisager la reprise d’activité du Colisée, à travers ses différents programmes et donc de réfléchir à une relocalisation du centre de vaccination. » Si depuis juin 2021, le Colisée de Meaux participe à la vaccination des jeunes adolescents âgés de 12 ans, c’est désormais pour la dose de rappel (aussi connu comme troisième dose) que les premiers vaccinés se dirigent au boulodrome (73 avenue Henri Dunant).

  • Vous avez plus de 65 ans et vous avez déjà reçu vos deux premières doses ? Prenez rendez-vous dès maintenant pour votre dose de rappel.

Comment se déroule le processus vaccinal au boulodrome ? Face aux nouveaux flux de fréquentation, le centre doit s’adapter. « La diminution est très relative puisqu’elle est entrain de croître pour plusieurs raison. La première, on voit arriver les retardataires, ceux qui ont pensé que (…) le pass sanitaire serait supprimé très rapidement et que les tests de dépistages allaient devenir payants. Pour toutes ses raisons, on voit arriver (et on en est ravis) beaucoup de jeunes ou de moins jeunes qui viennent faire leur première injection. » Enfin, suite à la fermeture de nombreux centres de vaccination dans le Nord Seine-et-Marne, les habitants se dirigent à Meaux pour conclure leur cycle vaccinal.

Christian Allard, Maire Adjoint à la Santé (Meaux), est au micro de Crazy Radio

« La bonne gestion justifiant qu’on adapte les jours d’ouverture à ces flux. » Ouvert du lundi au samedi, le centre s’adapte aux nouveaux flux, en diminution nette par rapport au début de la campagne vaccinale. Au fil de semaines, des ajustements pourront être pris, si besoin. « C’est vraiment une situation à géométrie variable de façon à ne pas rester ouvert inutilement avec des personnels, que ce soit les infirmières, les médecins, les vacataires, les volontaires et les pompiers. » souligne le Docteur Allard.

« On ira les vacciner à domicile ! »

La vaccination à domicile, une action en développement. Après avoir adopté la politique de la proximité pour la vaccination des scolaires, Christian Allard propose une nouvelle stratégie. « Parallèlement, le vaccibus qui sort quasiment tous les jours sur les communes les plus excentrés va faire encore quelques premières injections, des deuxièmes injections mais surtout, les injections de rappel. Evitant ainsi à des gens de plus de 65 ans qui sont parfois un peu fatigués ou dans l’incapacité de se déplacer, de venir au Colisée, donc on va venir chez eux. » En prenant contact avec les différents mairies aux alentours, le Docteur Allard souhaite identifier les personnes âgées étant dans l’incapacité de se déplacer.

« Le fonctionnement reste identique que ce soit l’accueil physique ou téléphonique. (…) Il s’agit pour nous de faciliter au maximum l’accessibilité, avec le moins de contraintes possibles. » Au centre de vaccination, un standard est à votre écoute pour prendre vos rendez-vous et répondre à toutes vos questions au 01 60 09 98 84. Il est possible de prendre rendez-vous sur Doctolib ou d’arriver au centre de vaccination sans rendez-vous, pour se faire vacciner.

  • Le centre de vaccination est ouvert le lundi (de 14h à 19h), le mardi (de 9h à 13h et de 14h à 20h30), du mercredi au vendredi (de 9h à 13h et de 14h à 19h) et le samedi de 9h à 16h (sans interruption).