Meaux : Quels sont les projets en développement pour 2022 ?

Conférence de presse de rentrée. Agir pour une ville dynamique et moderne, c’est ce que souhaite Jean-François Copé, maire de Meaux. Le lundi 20 septembre 2021, il a tenu à nous dévoiler sa ligne de conduite pour l’année 2022.

  • Sécurité

La sécurité reste la priorité principale du maire de Meaux. Face aux situations inacceptables qui persistent dans la ville (délinquance, trafic et rixe), les contrôles sont multipliés et des sanctions sont prises. Un combat qui continue puisque l’objectif est d’atteindre les 300 caméras de surveillance. Meaux, un exemple à l’échelle nationale. Après avoir reçu Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France, c’est le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal qui a visité les locaux de la Police Municipale. « Les pouvoirs publics nationaux se rendent comptent qu’à Meaux, on a des résultats ! » assure le maire.

Jean-François Copé, Maire de Meaux, est au micro de Crazy Radio

  • Ecologie

Jean-François Copé a tenu à rappeler qu’à Meaux, la sensibilisation écologique est déjà forte et va se poursuivre avec le plan de végétalisation. Au programme, 20 000 arbres doivent être plantés en fin de mandat, avec l’objectif d’atteindre le niveau de La Fleur d’Or et d’augmenter la qualité de vie des Meldois. « A chaque fois qu’on coupe un arbre, on en replante deux. » souligne le maire. Au sujet des bornes électriques, 50 nouvelles bornes doivent être installés avant la fin 2022.

  • Projets

Continuer à faire de Meaux, une ville agréable pour les Meldois, un objectif pour le maire. Entre la Halle du Marché, la Cité de la musique, l’aménagement de la Place Henri IV et l’Hôtel de ville… de nombreux projets vont voir le jour… Au sujet du cinéma UGC Majestic, Jean-François Copé rassure : « Il y aura un cinéma à Meaux ! » Si aujourd’hui, les travaux sont interrompus, UGC a jusqu’en mars 2022 pour étudier les conditions de reprises des travaux.

  • Le vendredi 24 septembre 2021, les élus de la Communauté d’Agglomération du Pays de Meaux ont voté le principe d’une taxe GEMAPI pour avoir un plan d’action pour prévenir des inondations. « Il nous fallait être en anticipation et non plus prisonnier. » Jean-François Copé souhaite éviter un nouveau traumatisme.