Et si on oubliait la COVID-19 dans nos salles de cinéma? Accompagné d’un bon paquet de pop-corn, le retour des films vont nous faire retrouver notre liberté, presque perdue depuis le mois de mars. Drame, animation et histoire… Crazy Radio vous propose de découvrir les sorties de cette semaine.

A l’affiche!

C’est la sortie de cette semaine… dans Midnight Runner, Jonas Widmer a pour ambition de courir le marathon des Jeux Olympiques. L’un des meilleurs coureurs de fond en Suisse, également cuisinier, s’apprête à s’installer avec sa petite amie. Mais ce changement de vie est un sacrifice de tous les jours pour Jonas qui tente de ne pas céder aux pulsions meurtrières qui l’envahissent. Sa vie se transforme alors en un parcours du combatant… incapable d’exprimer sa souffrance émotionnelle, il se bat pour ne pas sombrer.

Midnight Runner, un film de Hannes Baumgartner

Qui est le meilleur ami de l’homme? Le chien, évidemment! En visionnant Nous, les chiens, en famille, vous allez regarder votre compagnon différemment. Affectueux et fidèle, il est souvent abandonné lorsqu’il vieillit et se comporte mal. Face à sa solitude, son instinct reprend rapidement le dessus. Solidaire et déterminée, cette bande de chiens errants doit apprendre à survivre en meute. Découvrez leur voyage à la poursuite de la liberté dans vos salles de cinéma.

Nous, les chiens un film de Oh Sung-Yoon et Lee Choon-Baek

Et si on faisait un saut en Russie? Dans l’Ombre de Staline, Gareth Jones ne manque pas d’aplomb pour un journaliste novice. En décrochant une interview d’Hitler, fraichement au pouvoir, il débarque à Moscou pour l’interviewer sur le système soviétique. Mais à son arrivée, la situation se dégrade. Encerclés par une propagande intensive, ses contacts lui tournent le dos et il est désormais surveillé jour et nuit. Jusqu’à ce que sa principale connaissance ne donne plus de signe de vie…

L’Ombre de Staline, un film de Aznieszka Holland

Encore et toujours à l’affiche…

C’est le moment où jamais d’être une femme! Et si le quotidien d’une femme était semblable à celui d’une héroïne? Dans La Bonne Epouse, Juliette Binoche incarne une femme qui évolue face aux péripéties de sa vie. Véritable femme au foyer, celle qui réalisait les ordres sans dire mot, va enfin parvenir à se libérer. Et lorsqu’elle se retrouve veuve et qu’elle retrouve son premier amour… la bonne épouse devient enfin libérée, délivrée.

Et si on partait à la rencontre du général De Gaulle? En 1940, la guerre commence à s’intensifier et l’armée française chute doucement. Face l’approche d’une invasion allemande, le gouvernement cède à la panique. Quand, un homme… Charles de Gaulle… fait son entrée dans les rangs, tout change. Faites connaissance avec un homme aux multiples facettes et sa famille dévouée… dans De Gaulle. Découvrez l’homme politique français dans vos salles obscures.

Ne jamais dire jamais! Lorsque Gaspard se jure de ne plus tomber amoureux… il rencontre Une Sirène à Paris. Lula chante et fait chavirer le cœur des hommes. Et lorsque la crue vient déposer la sirène au pied de la péniche où chante Gaspard… le coup de foudre est immédiat. Entre celui qui ne veut plus apprendre à aimer et celle qui ne cherche qu’à connaître le bonheur… l’histoire est digne d’un conte de fée.