Après des championnats du monde League of Legends décevant pour l’Europe (qui s’incline en finale) l’espoir renaissait sur Rocket League. Un espoir de voir une équipe européenne, et française de surcroit, s’imposer sur une compétition esport majeure. Malheureusement, cette espoir ne se transformera pas moment de joie pour la Team Vitality, défaite par les américains d’NRG, au terme d’une finale dantesque.

Une finale qui se sera jouée au bout du bout, durant l’overtime de la septième et ultime manche. Jusqu’à ce que, sur une contre attaque éclaire des NRG qui trouveront le but de la formation française. Les champions du monde en titre cèdent ainsi leur couronne à l’équipe américaine mais continuent de faire la promotion de Rocket League en France, grâce à une finale suivie par plus de 10 000 personnes sur la chaîne twitch Rocket Baguette.