Championnes d’Europe, du monde et vice championnes olympique en titre, les bleues sont en mauvaise posture au Japon. Dans les phases de poules des championnats du monde, les françaises peinent, mais grâce à une victoire mercredi face à l’Allemagne, elles peuvent jouer leur qualification pour le tour suivant demain face au Danemark.

Une défaite face à la Corée du Sud, un nul face au Brésil et deux victoires face à l’Australie et l’Allemagne, l’équipe de France joue le tout pour le tout demain face au Danemark (à égalité de points mais derrière au goal average). Un nul pourrait suffire pour que les joueuses d’Olivier Krumbholz passe le prochain tour. Mieux, en cas de victoire, les bleues pourraient monter à la deuxième place du classement et profiter d’un tirage plus clément lors des tours suivants.

La raison d’y croire malgré un début de compétition difficile ? Lors de ses deux derniers titres, la France avait commencé son tournoi par une défaite. Lors des championnats du monde 2017 en Allemagne, les bleues s’étaient inclinés 24-23 face à la Slovénie avant de remporter le titre deux semaines plus tard. Pour les championnats d’Europe en France, elles avaient chuté face à la Russie 26-23 avant de gagner la finale face à cette même équipe.